Lycée et association main dans la main pour aider le Cameroun

Le président de l’association SOS Madison International a rendu visite lundi matin aux élèves de CAP du lycée Jeanne d’Arc. Il a tenu à les remercier pour leur forte mobilisation.

Le président de l’association SOS Madison en visite au lycée Jeanne D’Arc.  Photo Le DL /S.B.

Dans l’amphithéâtre du lycée Jeanne d’Arc, les élèves chahutent et attendent impatiemment Mason Ewing. Lundi matin, le président de l’association SOS Madison International et ambassadeur de Handicap International est revenu rendre visite aux première et deuxième années de CAP ainsi qu’à deux classes de CM2.

Accompagné de quatre membres de l’association, il a remercié élèves et professeurs, « c’est une très belle rencontre et je souhaite vous dire merci car vous avez pris le temps de nous aider ».

Depuis plus d’un an, le lycée est partenaire de l’association et récolte des fournitures scolaires à l’attention de l’école publique Emana située à Yaoundé au Cameroun. L’objectif est de permettre à l’école de constituer une bibliothèque pour les 650 élèves de tout âge qui y étudient. « Là-bas, ils se partagent des bouts de craies et ne possèdent qu’une ardoise pour toute la durée de leur scolarité », explique le président de l’association.

Un effort général

Grâce à la mobilisation du groupe scolaire, la récolte a bien fonctionné, « tout le monde a ouvert son placard et nous sommes passés par toutes les classes » raconte Julie Colombal, professeure de français. Une opération “un jour un crayon” a été organisée par le lycée et les revenus du prochain bol de riz financeront l’acheminement très coûteux des conteneurs. Pour les lycéens, c’est le moyen de s’engager dans la citoyenneté et l’humanitaire, « ils sont très autocentrés, certains n’ont jamais quitté Thonon, ça leur permet de s’ouvrir au monde », explique Eve Roux, professeure de mathématiques.

Ils ont également pu développer des compétences communicationnelles avec la création d’affiches et la réalisation d’une vidéo pour un appel aux dons. Surpris par l’effort fourni par le lycée, Mason Ewing dit avoir été directement charmé par les élèves lors de sa première visite en novembre dernier, « c’est pour ça que je suis revenu ! »

Depuis, il entretient une relation amicale avec certains échangeant SMS et mails, « je les apprécie, c’est normal de continuer à se parler ».

Un partenariat pérenne

À long terme, l’objectif est de créer un vrai échange et de faire du projet un fil conducteur des années de CAP. « On est en train de monter un dossier pour que vous puissiez aller au Cameroun », annonce Mason Ewing aux élèves. Il souhaite également que les élèves des deux pays puissent rester en contact par une correspondance.

Non-voyant, styliste et réalisateur en plus de son engagement humanitaire, il a délivré quelques conseils aux CAP qui manquent parfois de confiance en eux, « même quand on est handicapé on peut faire de belles choses ».

Les fournitures récoltées par le lycée Jeanne d’Arc partiront en direction du Cameroun au mois de mai.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up