À propos de nous

Le combat de l’association SOS MADISON INTERNATINONAL a pour but de faire bouger les choses dans le monde, faire prendre conscience que ce qui arrive aux enfants dans nos sociétés n’est pas toujours normal, donner à voir cette injustice que personne ne veut voir, que personne ne veut entendre. C’est tellement plus facile de feindre l’ignorance. Dans le monde, pendant que beaucoup de gens sont heureux, qu’ils ont à manger, de quoi boire, un lieu où dormir, une maison  rempli d’amour …  on oublie que, au même instant, quelque part dans un pays, dans une ville, dans un village, un enfant se fait frapper brutalement, brûler, séquestrer, mutiler, violer et même tuer. Beaucoup de personnes n’ont aucun scrupule à profiter de l’innocence d’un enfant. Malheureusement, leurs droits ne sont pas toujours bien protégés et même parfois, quand ils dénoncent des situations inhumaines et cruelles, ils ne sont pas entendus. Et pourtant, parfois dans le monde entier, des millions d’enfants lancent un cri de désespoir. Un cri de douleur. Mais beaucoup de gens font les sourds, jouent aux aveugles ; et même parfois, ce sont nos familles, nos amis qui ne réagissent pas.
Partout dans ce monde, on trouve des personnes valides et handicapées. Malheureusement, quand on est une personne aveugle, sourde et muette, attardée mentale ou autre, les autres nous font sentir que  « nous ne méritons pas de vivre ». C’est ce que pensent beaucoup de gens. Même s’ils font semblant de nous accepter, on sent bien que, au fond d’eux, ce n’est pas ce qu’ils pensent. S’ils peuvent nous éviter, nous ignorer ou – pire –  nous faire du mal, s’ils pouvaient nous enfermer quelque part pour qu’on arrête de les importuner, beaucoup de personnes se sentiraient plus heureux. Ils n’arrêtent pas de dire que le handicap évolue, que les personnes handicapées commencent à être acceptées mais c’est faux !
Aujourd’hui, un enfant handicapé, sourd, muet, aveugle ou  même sur un fauteuil roulant subira parfois de la méchanceté de la part de ses camarades d’école alors que tout ce qu’il demande c’est d’être accepté et avoir les mêmes droits que les autres, avoir des amis valides pour leur montrer que le handicap n’est rien d’autre qu’une déformation de la nature.
L’association SOS MADISON INTERNATIONAL est scandalisée du retard concernant le handicap en France et dans le monde. Beaucoup trop d’écoles ne respectent pas les lois concernant le droit à la scolarité des enfants handicapé. Trop de lieux recevant du public ne sont pas encore accessibles aux personnes handicapées.
SOS MADISON INTERNATIONAL  est tout aussi choquée que souvent les banques refusent d’accorder des prêts aux personnes handicapés ou malades. C’est un peu comme si elles disaient : « On ne peut pas vous prêter de l’argent car on ne sait pas quand vous allez mourir ». Une chose que les banques refusent de dire aux personnes handicapées, c’est que les assurances refusent tous les dossiers des  personnes invalides. Car malheureusement, quand on est handicapé, on ne peut pas emprunter à la banque. Exemple : toucher la pension d’invalidité nous ferme les portes à tous les crédits. Un autre exemple très important et grave : l’immobilier en France. Les propriétaires ont du mal à louer leurs biens à des personnes handicapées. .
L’association SOS MADISON INTERNATIONAL veut changer tout cela dans le monde en collaborant avec d’autres associations,  fondations et organismes ou personnes de bonne volonté.
Notre association veut aussi se battre pour qu’enfin dans le continent africain, les personnes handicapées ne soient plus rejetées : qu’elles aient les mêmes droits que les valides et même des aides de l’Etat. Nous voulons aussi que le monde artistique s’ouvre enfin à tous,  y compris a aux personnes  handicapées. Car avoir un handicap, ça n’empêche pas de faire de belles choses. Avec notre association, nous souhaitons vraiment faire bouger ces deux causes : l’enfance et le handicap en travaillant en partenariat avec d’autres ONG.


Emmanuel PETIT, notre parrain

 

Un grand merci à notre parrain Emmanuel Petit, champion du monde de football en 1998.
Merci à lui de nous soutenir et d’être présent depuis 6 ans. Merci à lui de croire en l’association et d’avoir été touché par notre combat.
Pourquoi avoir choisi Emmanuel Petit ? Notre but était de trouver une personnalité sympa, humaine, qui incarne les valeurs que nous partageons, une personne qui a du cœur et qui s’engage : quand il dit les choses, il les fait.
Emmanuel est comme ça. En tant que Président de l’association, je me suis toujours promis de ne pas prendre n’importe qui et de ne pas oublier qu’une personnalité ne se résume pas à une image.

Elle doit aussi avoir un cerveau et un cœur. J’ai souvent constaté que quand on demande un soutien officiel à une personnalité, il y en a beaucoup qui n’hésitent pas à demander alors des sommes astronomiques. Ils oublient que les associations et fondations comme la mienne s’engagent dans un but non lucratif ! C’est la raison pour laquelle l’association SOS MADISON préfère s’entourer de gens compétents, sensibles, sincères et surtout humains.
Je n’ai jamais voulu prendre une personnalité uniquement pour l’image qu’elle renvoie mais pour ce qu’elle est vraiment, pour sa vraie personnalité. Emmanuel Petit est un ancien joueur de football. Révélé très tôt à l’AS Monaco, ce gaucher athlétique fut l’un des cadres de l’équipe de France qui a remporté la Coupe du monde 1998 et le Championnat d’Europe des nations en 2000. Il est particulièrement célèbre pour avoir marqué le dernier but de la victoire des Bleus en finale de la Coupe du monde 1998 contre le Brésil qui fut aussi le millième but de l’équipe de France. Ayant dû interrompre sa carrière de footballeur, il a rebondit en devenant consultant, commentateur sportif et chroniqueur.
Mais, au-delà de l’image, Emmanuel Petit est aussi et surtout une personne sincère, honnête, généreuse et profondément humaine. Il s’est engagé aux côtés de la Fondation du Sport pour lutter contre l’obésité chez les jeunes. Il a participé à  un programme d’éducation nutritionnelle et de sensibilisation à l’importance de l’activité physique pour les enfants. Il est également le parrain de l’Association Huntington France, qui œuvre pour soutenir les personnes touchées par la maladie de Huntington et leurs familles, informer le corps médical et paramédical, sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics, contribuer à la recherche. La maladie de Huntington est une maladie génétique neurodégénérative héréditaire pour laquelle il n’existe à ce jour aucun traitement curatif.”
Révolté par les injustices et l’hypocrisie, il n’hésite pas à s’engager pour des causes importantes. Connu pour ses « coups de gueule », parfois présenté comme un écorché vif, une personne  «  à fleur de peau » comme le titre de son livre écrit en 2008, Emmanuel est surtout et avant tout personne courageuse et intègre, qui s’engage et ose dire ce qu’elle pense, même si ce n’est pas politiquement correct.
En fait, j’ai choisi ce parrain parce qu’il est un peu comme moi et que, sur ce site, vous trouverez peut-être parfois des paroles un peu dures ou crues, des critiques virulentes ou des propositions innovantes. A SOS MADISON, nous pensons, comme Emmanuel PETIT que, pour avancer et changer les choses, il faut oser d’abord les dire et les montrer … même si ce n’est ni agréable, ni flatteur, ni politiquement correct.
Merci Emmanuel. Reste comme tu es. C’est avec des personnes comme toi que l’on pourra changer le monde ! Beaucoup d’enfants maltraités et de personnes handicapées comptent sur nous pour le rendre un peu plus beau, plus juste et plus humain.


Firmine Richard

Firmine Richard est une femme déjà engagée dans nos combats qui sont le handicap et l’égalité des chances pour les enfants dans le monde. C’est donc avec joie qu’en ce mois de juin 2017, elle a dit « oui » pour soutenir nos combats en devenant la marraine de notre association.

Connue et reconnue  pour sa profonde humanité, elle remet en 2015 le prix de l’Accessibilité et Vivre Ensemble pour le Trophée de l’Accessibilité devant des hauts représentants de l’Etat et du Gouvernement (sénateurs et ministres…).

Du côté de la jeunesse, Firmine Richard n’est pas une femme prétentieuse. Au contraire. En 2016, elle a accepté de jouer dans un court-métrage réalisé par… des collégiens ! Une occasion de plus pour l’actrice de donner une chance à des jeunes dans le monde artistique.

Mason Ewing a été ravi qu’elle devienne la marraine car c’est une personne et une actrice qu’il apprécie beaucoup. Quand elle fait les choses, elle ne les fait pas à moitié. Elle s’y investit beaucoup et les fait avec la sincérité qui la caractérise.

Le handicap est tellement important pour elle qu’elle a accepté de jouer dans le court métrage de Mason UNE LUEUR D’ESPOIR, un court métrage qui a été racheté par France TELEVISIONS et qui traite du thème du handicap.

L’actrice Firmine Richard soutient aussi beaucoup Mason dans ses projets artistiques.